Psychanalyse

Débat : l’autorité

Christophe B. 15 septembre 2019 35


Background
share close

L’autorité est un terme actuellement tellement à la mode qu’il a semblé bon de se pencher le temps d’un débat sur ses implications sur l’homme.
« Le citoyen n’obéit à la loi, à la volonté publique, à l’autorité souveraine, que parce qu’il espère qu’elles le guideront plus sûrement vers le bonheur durable, que ses volontés particulières et ses fantaisies qui l’en écartent très souvent. L’autorité d’un père sur ses enfants n’a d’autre fondement et obéissance de ceux-ci n’a d’autre motif que le bien qui doit en résulter pour eux. L’autorité du citoyen opulent et puissant est reconnue du pauvre, parce que celui-ci attend de lui de la protection et des secours. L’autorité de la Société est fondée sur les avantages qu’elle procure à ses membres. Enfin l’autorité de ceux qui gouvernent les peuples, ne se fonde que sur les biens que leurs talents, leurs soins et leurs vertus répandent sur les nations. » Paul Henri Thiry Holbach, la politique naturelle ou discours sur les vrais principes du gouvernement, 1801.

Un débat enregistré le 22 février 2008 à Paris, avec Mélanie Hébert, Nathalie et Claude Costiou et Marion Delhaye.

Pour plus d’informations, consultez les sites suivants :
http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Autorite (Agora : l’autorité)
http://www.encyclopedia.com/doc/1E1-Holbach.html (Paul Henri Thiry Holbach)

Rate it
Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *