• Home
  • keyboard_arrow_right Psychanalyse
  • keyboard_arrow_right Art
  • keyboard_arrow_right
  • keyboard_arrow_right
  • keyboard_arrow_right Débat : l’Art contemporain et le narcissisme

Psychanalyse

Débat : l’Art contemporain et le narcissisme

Christophe B. 16 septembre 2019 33


Background
share close

Bigre, quel titre ! Sujet difficile tant il est complexe. « Mais tous les artistes sont narcissiques ! » me direz-vous. C’est vrai… aussi ce sujet qui nous a été proposé, m’a semblé intéressant non pas par rapport à l’art contemporain en tant que tel mais par rapport à l’art en général. Le fait d’apposer une signature à une oeuvre d’art n’est-elle déjà pas un signe de narcissisme ? C’est moi qui l’ai fait. Cela est de mon essence, de ma personne, de mon esprit; nul autre ne peut m’imiter. Ce narcissisme va t-il plus loin ? Bien sûr il ne se concentre pas seulement sur le fait que l’artiste se peint dans la foule, qu’il essaye d’être différent : « to be different »; vaste slogan d’une marque qui démontre que l’on doit cultiver sa différence narcissique. Claude Costiou nous donne l’exemple de Kandinsky qui à la fin de sa vie, proclame que l’art est mort, puisqu’il ne peint plus. N’est ce pas un des plus grands signes du narcissisme que de croire qu’un art disparaît avec soi ?

Débat enregistré le 28 mars 2008 à Paris, avec Mélanie Hébert, Nathalie et Claude Costiou, Fabrice de Pontfache et Marion Delhaye.

Rate it
Previous post
Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *