Archive pour la catégorie ‘Psychanalyse’

Marc Darmon, où en sommes nous de notre savoir sur la sexuation ?

La jouissance, enjeux et paradoxes

Marc Darmon nous a fait le plaisir et l’honneur de se déplacer jusqu’à notre studio d’enregistrement. Marc se propose de nous entretenir de la sexuation, sexuation de ces mammifères entendants et parlants que nous sommes.

Psychanalyste et psychiatre, il est de ceux pour qui Jacques Lacan compte. Lecteur attentionné et critique des séminaires du maître, il soutient un mardi par mois, un atelier de topologie où se pressent, entre autres, de jeunes psychanalystes en formation. Sa grande culture mathématique et traditionnelle favorise la rigueur de cette transmission.

Pour ses collègues il a écrit de nombreux articles que l’on peut trouver sur le site : www.freud-lacan.com, et un livre devenu classique « Essais sur la topologie lacanienne » (éditions de l’Association Lacanienne Internationale, réédition 2004). Interviewé par Anny Ardain, laissons lui la parole.

Avec la participation de Marc Darmon, psychanalyste et psychiatre, et Anny Ardain, psychanalyste, cette émission a été enregistrée à Paris le 6 juillet 2010 par Marion Delhaye.

Transgression : Bataille, Lacan

Transgression

Ce nouveau débat dans la série des émissions sur la psychanalyse porte sur un sujet très particulier : la transgression. Qu’elle soit sexuelle ou plus générale au niveau de la loi, elle fait partie de notre quotidien. A cette fin Anny Ardain a invité Silvia Lippi auteur d’un livre intitulé « Trangression : Bataille, Lacan ».

« La transgression ouvre l’accès à la jouissance, mais jusqu’où ? A quel point est-il possible de jouir ? Toute jouissance est-elle abord de la mort ? Autrement dit, toute transgression est-elle dangereuse au point de nous montrer qu’il faut risquer sa vie pour pouvoir jouir ? La transgression fait penser à l’infraction, au désordre, à la liberté. Mais cette liberté, paradoxalement, dépend de la loi. La transgression est une possibilité offerte par la loi même, elle n’est pas sa négation. La loi continue d’exister même quand elle n’est pas respectée, elle ne s’annule pas dans le mouvement qui porte sa transgression.

La transgression traverse les concepts fondamentaux de la psychanalyse : inconscient, désir, fantasme, jouissance, pulsion, symptôme, structure, parole. L’auteur en explore les différentes facettes grâce à l’apport de Bataille et de Lacan, en soulignant les points de rencontre et de divergence entre ces deux auteurs sans aucun doute transgressifs ».

Avec la participation de Silvia Lippi, psychologue clinicienne et philosophe, chargé de l’enseignement à Paris 7 en psychopathologie, Brigitte Lalvée, professeur agrégé de lettres classiques, psychanalyste et psychologue clinicienne, Anny Ardain, psychanalyste, cette interview a été réalisée par Marion Delhaye le 8 juin 2009 à Paris.

La jouissance, enjeux et paradoxes

La jouissance, enjeux et paradoxes

La jouissance est un terme particulier que la plupart des humains assimilent au plaisir sexuel. Cependant la vision de la jouissance par Lacan s’appuie plus particulièrement sur la notion de jouissance utilisée dans le langage juridique.

Comment Lacan voyait-il la faculté de jouissance ? Comment l’exprime t-on de nos jours ?

Telles sont les multiples questions que l’on peut se poser et que Roland Chemama répond avec passion.

Avec la participation de Roland Chamama, auteur de  » La jouissance, enjeux et paradoxes «  aux éditions Erès et d’Anny Ardain, psychanalyste, cette émission a été enregistrée à Paris le 20 avril 2010 par Marion Delhaye.

Michèle Montrelay, psychanalyste, « La portée de l’ombre »

Michèle Montrelay, psychanalyste, « La portée de l’ombre »

Il est toujours difficile d’appréhender un texte, un livre sans percevoir une multitude de sens qui s’entrechoquent dans notre tête, et enfin de pouvoir repérer, choisir celui qui convient le mieux à la pensée de l’auteur qui nous fait face.

L’ombre et la lumière ont toujours fait partie du jeu auquel s’exerce l’artiste dans sa peinture, sa sculpture ou dans sa photographie. Plus ludique et plus puéril, on peut penser à Lucky Luke , l’homme de lumière toujours seul mais qui tire plus vite que son ombre.

Michèle Montrelay a choisi celui du corps qui protège de la lumière. Elle définit ainsi ce qu’est dans la psychanalyse le corps et son rôle face à la lumière et l’ombre.

Le livre « La portée de l’ombre » de Michèle Montrelay est publié aux éditions des crépuscules.

Avec la participation de Michèle Montrelay et d’Anny Ardain, psychanalystes, cette émission a été enregistrée à Paris le 13 février 2010 par Marion Delhaye.

Psychanalyse et travail social

Psychanalyse et travail social

AutreRadioAutreCulture avait déjà traité le sujet sur psychanalyse et travail social il y a quelques mois, avec le psychanalyste Joseph Rouzel sur les difficultés des travailleurs sociaux et l’aide que l’on peut leur apporter. Cette fois-ci le sujet est repris dans une toute autre dimension : le public sur lequel interviennent les travailleurs sociaux.

Quel est-il ? Très souvent ce sont des gens qui ne sont pas socialement intégrés, ayant perdus toutes leurs racines, qu’elles soit famille, travail ou amis. Comment la psychanalyse peut-elle intervenir dans ce cas très précis ? Comment peut-elle s’impliquer avec des hommes, des femmes qui ne savent même pas qu’elle existe ? Comment peut-elle aider l’individu à se reconstruire dans une société de plus en plus individualiste.

Une émission enregsitrée à Paris le 22 mars 2009 avec Frédéric de Rivoyre, psychanalyste, docteur de psychologie clinique et pathologique, directeur de l’association IRIS, Olivier Douville, psychanalyste, maître de conférence en psychologie clinique à l’université de Paris VII, présentée par Anny Ardain, psychanalyste, réalisée par Marion Delhaye.

Néonatologie et psychanalyse

Néonatologie et psychanalyse

Il est un fait toujours difficile à appréhender dans une famille, celui de l’arrivée d’un bébé grand prématuré. Entre la culpabilité ressentie par la maman, l’incompréhension du père et la grande fragilité de l’enfant, se tisse un réseau complexe de peur de la mort, de non-dits, d’attente, d’espoir et de désespoir pendant les premières semaines de la vie du minuscule nourrisson sous le climat aseptisé qu’est le lieu de vie des grands prématurés.

Catherine Vanier nous conte son cheminement de psychanalyste au sein d’un de ses services; comment elle a construit une relation non-seulement avec les parents mais surtout avec ces « touts petits » qui n’ont rien de végétatif. Catherine nous décrit avec beaucoup de sensibilité et d’émotion l’éveil particulier de ces enfants souvent nés 3 ou 4 mois trop tôt.

Une émission enregsitrée à Paris le 21 mars 2009 avec Catherine Mathelin-Vanier, docteur en psychologie, psychanalyste, chercheur associé au centre de recherche « psychanalyse et médecine » de l’université Paris VII, Alain Vanier, psychanalyste, psychiatre, professeur à l’université Paris VII, directeur du centre de recherche « psychanalyse et médecine » et présentée par Anny Ardain, psychanalyste, réalisée par Marion Delhaye.

De la Chine à la France : ambiance chinoise en psychanalyse

De la Chine à la France : ambiance chinoise en psychanalyse

Rencontre avec le Professeur Huo Datong

AutreRadioAutreCulture part à la découverte du monde chinois au travers de la psychanalyse. Ce voyage est d’autant plus passionnant que nous, européens baignant dans la recherche sur l’inconscient depuis plus d’un siècle grâce à Freud et plus récemment à Lacan, nous pénétrons dans les contrées encore vierges de l’inconscient chinois. Car la psychanalyse chinoise est encore juvénile, s’appuyant sur une société qui se modernise, s’autonomise, s’individualise.

Une émission enregistrée le 8 décembre 2008 à Paris avec la participation de Annie Ardain psychanalyste, Madame Yu Jiang doctorante en psychanalyse, Monsieur Helai Yan doctorant en psychanalyse, présentée par Marion Delhaye.

La musique traditionnelle du générique a été enregistrée en Chine, dans la province du Sichuan, le 25 décembre 2008 par Annie Ardain pour AutreRadioAutreCulture.

Claude Boukobza : la psychanalyse avec les enfants

La psychanalyse avec les enfants

Si la psychanalyse que nous abordons dans cette émission, est soutenue par cette assertion de Lacan « l’inconscient est structuré comme le langage », tout être pris dans le réseau langagié peut bénéficier d’une psychanalyse quelque soit son âge. L’inconscient ne connaissant pas le temps, les enfants peuvent donc en bénéficier.

Il n’empêche que d’une manière habituelle on parle de psychanalyse d’enfants, il vaudrait mieux dire de psychanalyse avec les enfants.

C’est le sujet abordé aujourd’hui dans une nouvelle émission sur la psychanalyse, avec la participation d‘Anny Ardain, psychanalyste et de Claude Boukobza, psychanalyste, présidente de l’association Espace Analytique, cofondatrice et consultante à l’Unité d’accueil mères-enfants du Centre hospitalier de Saint Denis, chargée de cours à l’Université Paris 7 (Denis Diderot, UFR Sciences Humaines cliniques) et auteurs de plusieurs ouvrages sur ce sujet.

Cette émission a été enregistrée le 29 novembre 2008 et présentée par Marion Delhaye.

La psychanalyse et la parole

La psychanalyse et la parole

Psychanalyse avez-vous dit ?

Quand l’on met en scène deux psychanalystes, deux candides férus de psychanalyse, un autre candide beaucoup plus circonspect, autour d’une table ronde, cela donne une introduction à ce que peut-être la psychanalyse vue par le grand public.

Que cherche le patient une fois face à son psychanalyste ? Le fait d’avoir enfin la parole, d’être écouté, ou bien les deux ? Mais l’on peut également se demander ce que recherche le psychanalyste face à son patient. Est-il Thésée avec son fil d’Ariane, perdu dans les dédales des pensées de celui-ci ou bien Ariane tenant le fil et guidant Thésée devenu patient.

De nombreuses questions ont été abordées dans ce débat sur l’importance de la psychanalyse aujourd’hui.

Un débat enregistré à Paris le 25 octobre 2008, avec Anny Ardain, psychanalyste, Pascale Belot-Fourcade, psychiatre et psychanalyste, Catherine Brot et Bruno Hébert, architecte, animé par Marion Delhaye.

L’autorité

Débat – l’autorité

L’autorité est un terme actuellement tellement à la mode qu’il a semblé bon de se pencher le temps d’un débat sur ses implications sur l’homme.

« le citoyen n’obéit à la loi, à la volonté publique, à l’autorité souveraine, que parce qu’il espère qu’elles le guideront plus sûrement vers le bonheur durable, que ses volontés particulières et ses fantaisies qui l’en écartent très souvent. L’autorité d’un père sur ses enfants n’a d’autre fondement et obéissance de ceux-ci n’a d’autre motif que le bien qui doit en résulter pour eux. L’autorité du citoyen opulent et puissant est reconnue du pauvre, parce que celui-ci attend de lui de la protection et des secours. L’autorité de la Société est fondée sur les avantages qu’elle procure à ses membres. Enfin l’autorité de ceux qui gouvernent les peuples, ne se fonde que sur les biens que leurs talents, leurs soins et leurs vertus répandent sur les nations. » Paul Henri Thiry Holbach, la politique naturelle ou discours sur les vrais principes du gouvernement, 1801.

Un débat enregistré le 22 février 2008 à Paris, avec Mélanie Hébert, Nathalie et Claude Costiou et Marion Delhaye.